dimanche 17 avril 2016

Scans du reportage d'Andrea dans le magazine Que Me Dices! | Scans del reportaje de Andrea en la revista Que Me Dices!


Dans la galerie vous pouvez trouvez les scans de l'interview et du photoshoot d'Andrea pour le magazine Que Me Dices!.


En la galería podéis encontrar los scans de la entrevista y del shoot de Andrea para la revista Que Me Dices!.

    
    
Magazines > Scans magazines 2016 > Que Me Dices! Abril 2016 (9 photos)

L'actrice qui est en train de tourner la série 'Perdoname' avec Paz Vega, nous présente les nouvelles tendances mode pour ce printemps-été.

La belle actrice est dans l'un de ses meilleurs moments professionnels. Elle a terminé le tournage du film Pasaje al amanecer, avec Lola Herrera et Nicolas Coronado, et est maintenant à Barbate en train de tourner la mini-série de Telecinco, Perdoname, avec Paz Vega et Jesus Castro. De plus, s'ajoute aussi sa participation à la neuvième saison de La que se avecina, ainsi Andrea est au plus haut. Qui de mieux qu'elle pour nous présenter les vêtements que nous allons toutes vouloir porter cet été ?

Tu es inarrêtable. As-tu des limites ?
La vérité c'est que je ne me met aucune limite. J'adore mon travail et je suis ravie avec les projets qui m'arrive. Dans Pasaje al amanecer, je suis la copine de Nicolas Coronado. C'est un petit rôle, mais le projet m'enchantait, avec de grand acteurs, comme Nicolas et Lola Herrera, et un réalisateur nobel, Andreu Castro, avec une illusion débordante.

Et maintenant, 'Perdoname', avec Paz Vega ni plus ni moins...
C'est très enthousiasmant. Ici j'interprète Claudia, des relations publiques de l' 'Oasis', local de mode et quartier général du parrain principal de cette mini-série de Mediaset... Et jusqu'ici je peux vous raconter.

De plus, s'ajoute qu'en amour ça ne va pas mal non plus.
Oui. Je suis avec mon copain depuis plus d'un an et nous sommes très bien. Sa profession n'a rien à voir avec la mienne. Nous nous connaissons depuis plusieurs années car nous étions amis, mais au final...

Ça te coûte de parler de ta vie privée dans les médias ?
Je n'aime pas. Mais je préfère raconter moi-même les choses de ma vie, avant de voir dans la presse qu'ils me mettent avec un autre.

Allez, que tu ne te caches pas.
Non. Moi, si je suis avec quelqu'un, je le dis. Et si je me prends en photo avec mon copain, je le poste sur les réseaux sociaux sans problème, bien que je préfère parler de mon travail.

Tu es active sur les réseaux sociaux?
Pas beaucoup. Ma représentante dit que je devrais faire plus de posture. Mais ma priorité n'est pas de faire de posture et poster les photos sur instagram, mais être naturelle avec ce que je fais. Bien que je suis consciente de ce que ça vend et bien sûr aussi j'aime que les gens me suivent.

Tu crois que pour avoir beaucoup de followers, tu peux obtenir du travail plus facilement ?
Les réseaux sociaux sont très importants pour travailler. Si tu as 300.000 followers sur Instagram ils vont t'engager plus que si tu n'en a pas. Quand moi j'ai commencé, si tu étais beau, tu avais du travail, mais maintenant tu dois aussi avoir des milliers de followers.

Allez, qu'il faut faire cet effort pour triompher.
Des fois c'est incroyable le peu d'intérêt qu'ont les gens pour les choses et une autre quand ça les intéresse. Par exemple, je poste un clap d'un film que je suis en train de faire, et j'ai 1.800 'likes'. Je poste une photo avec mon copain, et en trois heures j'ai 3.000 likes.

Tu réponds à tes fans ?
Les commentaires que je reçois ont pour habitude d'être très bons et oui, j'ai tendance à répondre. Mais ça me dérange que des personnes me suivent seulement pour critiquer. Moi je n'aime pas Kim Kardashian, et je ne la suis pas.

Que fais-tu pour avoir cet corps si merveilleux ?
Je fais du 'spinning' et je veux faire de la boxe pour tonifier. Deux fois par semaine je fais des exercices de force. Mais si quelque chose que je ne referais pas ce sont les gilets d'électrostimulation. J'ai payé 180 euros et je les ai perdu. Ça fait mal, tu as des coubertures terribles, le pouls s'accélère de manière brutal... J'en ai bavé.

Comment définirais-tu ton style ?
Je suis assez basique dans mes looks. J'aime un jean, une chemise avec laquelle je suis à l'aise et des baskets. Et quand j'ai un rendez-vous, je m'habille pareil. Je veux être à l'aise. J'ai déjà eu mon époque durant laquelle j'en rajoutais beaucoup, mais cela est passé.

On t'as déjà dit que tu ressemblais à Elsa Pataky ?
Oui, on me le dit depuis que j'ai 15 ans.

Elle s'est fait pas mal opérée, toi, que penses-tu de la chirurgie esthétique ?
Je suis pour. Si j'ai cinquantes ans et plus, et que j'ai le nez qui s'agrandit, comme à mon père, je me la lime. Ce n'est pas pour prétendre, mais pour me voir mieux. Le botox non, mais oui un peu d'acide hyaluronique par ci par là, quand arrive le moment, j'ai seulement 24 ans.

Mais tu t'es déjà retouché quelque chose ?
Je me suis fait opéré de la poitrine quand j'avais 19 ans, parce que je n'aimais pas et j'étais compléxée. Ma mère m'a soutenue et a été avec moi à tout moment.

Et on t'as proposé de poser de façon sexuelle dans des magazines masculins ?
Oui, mais cela ne va pas avec moi. De plus, ça pourrait limiter mon travail en tant qu'actrice et me cataloguer dans des rôles déterminés.

Dans la profession, tu as beaucoup d'amis ?
J'ai des amis, mais pas tant que ça, mais ceux que j'ai sont des vrais. De ma première étape d'actrice, avec Fisica o Quimica, j'ai une amitié avec Ursula Corbero et Javier Calvo. Chacun s'est lancé de son côté, mais nous nous apprécions et aimons beaucoup. Avec Sandra Blazquez, oui j'ai une relation très proche. C'est mon amie proche. Nous sommes deux personnes très différentes, mais nous nous complétons très bien.

Être connue t'as fait changer ta façon de voir la vie ?
Non. Je vis toujours dans le même quartier de Fuenlabrada (Madrid). Mes parents, ma soeur, mes amis... vivent ici. Je sors dans la rue et les gens sont habitués à me voir, personne ne me dérange... Je me suis pris un appartement en face de la maison de mes parents. Mon groupe d'amis est le même depuis que j'ai 11 ans. J'adore mon quartier. Qu'est-ce que je ferais moi, par exemple, à Bohadilla del Monte, loin de ma famille et de mon groupe d'amis ?

1. Tendance sport: Polo (135 €), minijupe (95 €) et sweat (110 €), de Lacoste. Chaussures multicouleurs (149,90 €), de David Delfin pour Unisa. Boucles d'oreilles (12,99 €), de Mango. Quant au maquillage, l'actrice porte un style très naturel réalisé par Maquillalia.com.
2. Tendance tribal : Robe avac bas desigual (39,99 €) et gilet avec frange (47,09 €), de Brave Soul. Chaussures hautes de daim (80 €), de Genuins. Collier de fil et bois (50 €) et bracelet (35 €), de Adolfo Dominguez. Collier avec pièces de daim (22,95 €), de Zara.
3. Tendance rayées : Pantalon Palazzo (170 €) et gilet avec poches (100 €), de Eleonora Amadei. Chaussures (139 €), de Tosca Blue et bracelet dorée (12,99 €), de Mango. Dans ce look plus sophistiquée, Maria Moreno, pour Maquillalia.com, s'est accentué le beau regard de l'actrice.
4. Tendance Safari : Parka multi-poches (241€) et chemise de coton (141 €), de Alba Conde. Short (19,95 €), de Zara et mules métalisées (109,09 €), de Unisa. Sac imprimé (23,99 €), de Parfois et collier (22,95 €), de Zara.
5. Tendance look bohème : Longue robe de fleurs (41,90 €), de Brave Soul. Short en jean (19,95 €) de New Yorker et chaussures type sabot (119 €), de Tosca Blu. Collier de perles (9,99 €), collier long avec plumes (12,99 €) et bagues (à partir de 5,99 €), de Parfois.
6. Tendance lingerie : Top feutrée au décolleté (25,95 €) et pantalon de satin (39,95 €), de Zara. Chaussures de python (CPV), de Mascaro.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire